Le coronavirus va t-elle créer la faillite de toute l’économie hôtelière?

Depuis décembre 2019, le monde fait face au défi imposé par le COVID-19.

Ainsi, à l’instar des autres secteurs de l’activité économique, le tourisme est bien impacté.

Mais en réalité, cela va-t-il entraîner la faillite de toute l’économie hôtelière ?

Le coronavirus va t-elle créer la faillite de toute l'économie hôtelière

L’hôtellerie face au manque de clientèle

La crise du coronavirus met le secteur de l’hôtellerie en face d’un risque inédit.

Comme la plupart des activités du secteur touristique, l’hôtellerie fonctionne sur la base de sa clientèle.

Ainsi, empêcher la clientèle de jouir des services d’un hôtel, c’est condamner ce dernier à la disparition.

C’est pourtant ce qui se passe depuis mi-mars avec les hôtels français.

Les réservations sont continuellement annulées.

Il n’y a pas de clients tant nationaux qu’internationaux.

Les décisions gouvernementales ont renforcé ce déclin.

Si le déconfinement progressif a relancé bon nombre d’activités, tel n’est pas encore le cas dans l’hôtellerie.

La plupart des touristes ont de difficultés à s’adonner à nouveau à leur passion.

Autant de difficultés qui n’avantagent pas l’économie hôtelière.

Le manque de cash pour l’hôtellerie

L’activité partielle, le déconfinement, bien que soumis à des restrictions, a contribué à épargner pour l’instant le déclin de l’hôtellerie.

En effet, le tourisme ayant été stoppé au temps de confinement et progressivement en relance cet été, l’économie hôtelière tente de garder le cap.

Toutefois, un problème majeur pèse lourd dans la balance : le manque de cash.

Concrètement, près de la moitié des entreprises d’hôtellerie ont des problèmes de liquidité.

En d’autres termes, ces dernières ne parviennent pas à satisfaire aux échéances de paiement.

Ce qui est dû au fait que le manque d’activité prive ces entreprises de rentrées d’argent.

En clair, la crise du COVID-19 a eu une incidence sur la chute de l’économie hôtelière.

En effet, le rapport de l’OFCE dans ce secteur montre que le coronavirus multiplie par onze la part des entreprises insolvables mais productives.

La santé financière comme clé de survie

Le risque de faillite de l’économie hôtelière existe.

Cela, non pas parce que le secteur ne sait pas s’adapter aux contraintes, mais parce qu’il ne dispose que de très peu de ressources.

De même, outre les aléas constatés au niveau du secteur de l’hôtellerie dans son entièreté, des particularités doivent être relevées au sein des entreprises.

Ces dernières concernent notamment la santé financière.

Ainsi, le risque de faillite d’une entreprise d’hôtellerie dépend de sa santé financière depuis l’effondrement économique à partir de mars.

Par ailleurs, parlant de la santé financière, il faut noter que même les grandes entreprises hôtelières françaises sont atteintes.

Elles le sont d’ailleurs plus que les microentreprises et les PME d’hôtellerie.

Si le manque de liquidités est ce qui bloque ces petites entreprises, l’accroissement de l’endettement est la cause chez les grandes.

En France, comme dans toute l’Europe, le secteur de l’hôtellerie est en panne, et avec son économie.

Le déconfinement permettra de remonter la pente.

Toutefois, le mal est loin d’être résolu.

En effet, on note la disposition récente du gouvernement français indiquant un port obligatoire de masques dans les lieux clos.

À cela s’ajoute le risque d’une nouvelle vague de confinement qui prévaut.

La survenue de cette vague risque de clouer totalement le tourisme et par ricochet, l’hôtellerie.

De même, à en croire certaines études, la reprise stable du secteur hôtelier ne pourrait être prévue que pour 2021.

Si rien n’est donc fait avant, l’économie de ces entreprises, grandes, micro comme petites, risque de s’effondrer totalement.

Pour finir, il faut retenir que les répercussions du coronavirus sur l’hôtellerie sont sans précédent.

Ainsi, si les petites entreprises manquent de liquidités, les plus grandes croupissent sous le poids des dettes.

À moins d’une contribution de la part du gouvernement, toute l’économie hôtelière en France risque de basculer négativement.


Articles connexes :

Cristino Ronaldo CR7 : entraînement, diète et secrets ?

Les laboratoires pharmaceutiques veulent trouver rapidement le vaccin anti-covid 19 !