Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 30/08/2016

Haut de la page

Haut de la page

2 commentaires

Zlatan : « pour nos 8 prochains titres, je m’occuperai moi-même des casseurs »

Zlatan : « pour nos 8 prochains titres, je m’occuperai moi-même des casseurs »

Il est sorti de sa réserve. Zlatan Ibrahimovic, la star du Paris Saint-Germain, est revenu sur les violences place du Trocadéro dans une longue interview de 3 minutes à BMFTV. Il s’est montré virulent envers les casseurs qui ont gâché la célébration du titre et a assuré avoir été à deux doigts de régler le problème lui-même.

« Zlatan va les démonter un par un »

Un hooligan que Zlatan a regardé avec fureur à travers la vitre du bus a du être hospitalisé d'urgence

Un hooligan que Zlatan a regardé avec fureur à travers la vitre du bus a dû être hospitalisé d’urgence

Le Suédois, connu pour son franc-parler, a ainsi confié au journaliste avoir pensé descendre du bus pour « briser la nuque des casseurs ». Il aurait changé d’avis après avoir reçu un appel personnel de Manuel Valls qui l’aurait supplié de laisser faire la police pour éviter un carnage. « Il m’a dit que casseurs étaient des humains et méritaient vivre. Zlatan dit Manuel Valls tout petit sexe. Lui dit oui monsieur désolé. ».

Jérémy Ménez, également présent dans le bus et contacté par le Bilboquet Magazine, est revenu pour nous sur la scène. « En termes de violence symbolique, nous avons vécu quelque chose de très puissant. Vous avez là le peuple, qui est l’expression de la Nation, et ce peuple vous envoie un signal nihiliste. Pour un Suédois comme Zlatan, qui vient d’une culture du vivre ensemble et du bien commun, cette anomie est un vrai choc ». Un avis partagé par Blaise Matuidi et Sylvain Armand qui évoquent « une victoire à la Pyrrhus » et « un sentiment de spleen puissant qui les envahit ».

De son côté, Zlatan a mis en garde les supporters. « Zlatan fêtera titres du PSG Zlatan jusqu’en 2022. Et si supporters veulent se battre, Zlatan sera là ». Des propos que Nasser al-Khelaifi, président Qatari du club a souhaité tempérer. « D’ici 2022, nous pensons que la place du Trocadéro appartiendra au Qatar. Il nous sera alors beaucoup plus facile de faire venir nos propres miliciens, et ce sera autre chose que la police française. Je demande aux Parisiens un tout petit peu de patience. »

Crédit photo : theculturedleftfoot, toutlecine

Commentaires

  1. Lancelot

    Excellent. Si les qatari pouvaient acheter les couilles de Zlatan pour les greffer à Valls, je retournerai au Parc.

  2. jean

    bonjour .france pays de merde.il aurais du etre condanne par toute la classe politique.merci

Laisser un commentaire