Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 24/05/2017

Haut de la page

Haut de la page

3 commentaires

Travaux aux Baumettes : les détenus temporairement relogés dans un hôtel 5 étoiles

Travaux aux Baumettes : les détenus temporairement relogés dans un hôtel 5 étoiles

L’heure du renouveau a sonné pour Marseille. Connu pour son insalubrité, son centre pénitentiaire va subir des travaux durant lesquels les détenus seront relogés dans le prestigieux hôtel Waldorf.

La fin de la précarité

Le scandale avait éclaté dans le courant de l’année 2013. Des photos des Baumettes avaient circulé sur les réseaux sociaux, révélant des conditions de vie épouvantables dans l’établissement marseillais. On y découvrait notamment des rats quittant volontairement la saleté de la prison pour retrouver la propreté des égouts. Les internautes avaient été émus par ces images de familles entières de rongeurs délaissant les lieux, baluchons à l’épaule, pancartes revendicatives à la patte.

Un déplacement délicat

Toutes les chambres sont équipées d'un mini-bar. Chaque mini-bar est équipé de son propre mini-barman.

Toutes les chambres sont dotées d’un mini-bar. Chaque mini-bar est équipé de son propre mini-barman.

Les 157 prisonniers ont été déplacés hier matin. Pour assurer la sécurité, ils étaient encadrés par un cortège de 2 policiers. La consigne était simple : en rang, deux par deux, en se tenant par la main pour assurer qu’il ne manquerait personne à l’arrivée. Les prisonniers ont parcouru les 200 mètres qui séparaient la prison de l’hôtel 5 Etoiles Waldorf presque sans encombre. Profitant que les 2 policiers demandent leur chemin, 127 détenus s’échappent en prenant le bus. Un point qui semble arranger les autorités, « chaque détenu pourra avoir sa propre chambre » a précisé l’ancienne directrice des Baumettes, depuis une file d’attente de Pôle Emploi.

Un accueil très positif

Les prisonniers ont été très bien acceptés par le personnel et par les résidents. Paul, un touriste en vacances a remercié l’un d’eux : « Je n’arrivais plus à ouvrir mon coffre et il l’a fait pour moi. Il m’a assuré qu’il était vide avant de l’avoir crocheté ». « On essaye d’aider comme on peut » commente Michel, en portant les bagages d’un vieux couple d’une main et le vieux couple de l’autre main. Toutefois, certains détenus vivent très mal cette transition, à l’instar de Thierry, coupable d’avoir tué de sang froid une famille entière de Sims. « Ca reste la prison » avoue-t-il avant de terminer sa gamelle de suprême de homard au caviar et à la truffe noire.

Commentaires

  1. SUPER !!!! JE RELAIE L’INFO AUPRES DES COLLEGUES ! VOIR AUSSI : http://brunodesbaumettes.overblog.com/mieux-vaut-en-rire-qu-en-pleurer

  2. On partage…
    Merci de venir jeter un œil sur notre page
    https://www.facebook.com/pages/Affaire-Dorgham/347541135387931?ref=hl

Laisser un commentaire