Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 20/01/2017

Haut de la page

Haut de la page

4 commentaires

Science : les végétariens auraient 2 fois plus de chances de se faire manger par une plante carnivore

Science : les végétariens auraient 2 fois plus de chances de se faire manger par une plante carnivore

L’étude menée par l’Institut de Biologie Alimentaire de Zürich (IBAZ) est sans équivoque : les végétariens auraient deux fois plus de chance de mourir digérés par une plante carnivore que les autres. Une véritable bombe qui remet en perspective un choix alimentaire, jusque là peu associé à la mort violente par dissolution gastrique végétale.

Végétarianisme à haut risque

Selon les experts ayant produit l’étude, le régime des végétariens les expose nettement plus aux attaques de plantes voraces que celui de leurs comparses. « Des plats comme la salade de tofu au gobe-mouche de Vénus frais, ou le cake à l’utricularia géante, posent un risque réel », témoigne Belinda Bartleby, spécialiste en criminologie végétale. Des risques qui pourraient être évités avec des gestes simples. « Ne pas enfourner sa tête entre les lobes d’une dionée, éviter de s’avachir dans l’urne d’une nepenthes, ce sont des petits rien qui peuvent sauver des vies, et ne gâcheront certainement pas le plaisir du fin gourmet ! » nous explique le docteur Bartleby.

Des plantes carnivores sans pitié

Injuste ? Les végétariens ont tout autant de chances de mourir encornés par une vache que les autres.

Injuste ? Les végétariens ont tout autant de chances de mourir encornés par une vache que les autres.

Plus inquiétant, l’étude de l’IBAZ révèle que certaines plantes carnivores mènerait des actions concertées et préméditées contre les végétariens. « Les éléments dont nous disposons nous laissent à penser que des groupuscules radicalisés de plantes carnivores imaginent, planifient et mettent en oeuvre des actions phagiques mal intentionnées à l’encontre des végétariens », témoigne le Colonel Liméro, de la Brigade des Plantes Vertes, consultant pour le rapport. « Leur mantra, c’est tige pour tige, pédoncule pour pédoncule, leur héros, c’est la plante Piranha de Super Mario », rajoute-t-il. Face à cette menace diffuse, le Colonel exhorte les végétariens à faire preuve de vigilance. « Il n’est pas rare qu’une plante carnivore se cache au fond d’un paquet de mâche, et en surgisse en pleine nuit pour aller vous égorger dans votre sommeil », rappelle-t-il.

Crédit photo : Pixabay, Wikimedia Commons

Commentaires

  1. Djé

    Cela ressemble sensiblement au cas du noctambule et de la chauve-souris enragée rapporté par l’éminent J-M Bigard…

  2. Tablis

    Des monstroplantes en plante en somme, merci Jayce !

  3. cafouille

    Oui mais vous oubliez que les plantes carnivores ont deux fois plus de chances de mourir d’un cancer colorectal que les plantes végétariennes, ce qui est particulièrement injuste compte tenu que le végétarisme chez les plantes est totalement immoral et doit être fermement condamné.

  4. Une véritable bombe qui remet en perspective un choix alimentaire, jusque là peu associé à la mort violente par dissolution gastrique végétale.

Laisser un commentaire