Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 30/08/2016

Haut de la page

Haut de la page

6 commentaires

Révolution : Google Translate traduit désormais le langage des gens bourrés

Révolution : Google Translate traduit désormais le langage des gens bourrés

Google frappe fort, une nouvelle fois. La firme américaine a dévoilé hier soir une nouvelle fonctionnalité de son outil de traduction. Désormais, Google Translate permet de traduire facilement les propos des personnes ivres.

Une conférence de presse remarquée

Pour pousser plus loin l’expérience, le traducteur peut être couplé aux Google Glass. Celles-ci intègrent un filtre Drunkard qui permet de voir la vie selon un taux d’alcoolémie défini par l’utilisateur.

Pour pousser plus loin l’expérience, le traducteur peut être couplé aux Google Glass. Celles-ci intègrent un filtre Drunkard qui permet de voir la vie selon un taux d’alcoolémie défini par l’utilisateur.

Larry Page a fait preuve d’un professionnalisme à toute épreuve. Pour prouver la fiabilité du nouveau service, il l’a présenté aux journalistes après avoir ingurgité cul sec un cubi de vin rouge et 2 litres de vodka à prix discount. Contre toute attente, ses propos ont bien été compris par la salle grâce à Google Translate qui les traduisait en temps réel sur l’écran géant. La conférence a toutefois dû être interrompue au bout de 10 minutes. Le co-créateur de Google est tombé de l’estrade située à  2 mètres de haut après avoir tenté de donner des coups de pieds à ce qui semblait être un Mark Zuckerberg imaginaire.

Une application dédiée

Les ingénieurs de Google ont spécialement développé une application Android utilisable au quotidien. Une fois activée, elle propose de traduire en langage ivre une phrase prononcée par l’utilisateur ou inversement, de traduire en langage cohérent une phrase prononcée par une personne saoûle. Cette prouesse a été rendue possible grâce à une étonnante découverte : le langage ivre est universel. Au cours de leurs études, les ingénieurs ont en effet observé que deux inconnus n’ayant pas la même langue maternelle se comprenaient tout à fait après avoir trop bu et qu’il leur suffisait en moyenne de 5 secondes pour devenir meilleurs amis et de 2 secondes supplémentaires pour oublier qu’ils l’étaient. Ce nouveau service de Google est sans nul doute promis à un bel avenir. A l’heure où nous écrivons ces lignes, l’application aurait été téléchargée 13 millions de fois, dont 13 millions de fois pour les seules villes de Moscou, Dublin et Brest.

Commentaires

  1. c’értait deveni une nécessité hips

  2. Si c’était pas hips ! le premier avril hips ! je dirais que c’est une idée pour faire du buzz !!

  3. Gaffe, certains pourraient prendre vos articles au premier degré…
    http://www.meltybuzz.fr/google-translate-traduit-desormais-le-langage-des-gens-bourres-a212522.html
    LOL!

  4. Kevin

    J’avoue qu’à Dublin ça picole! :-) et tous les jours

  5. Barth

    L’application aurait été testée en Bretagne avant son lancement officiel. Bilboquet, confirmez-vous cette information?

Laisser un commentaire