Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 20/09/2018

Haut de la page

Haut de la page

Aucun commentaire

« Professeur, comment est morte la Mer Morte ? »

« Professeur, comment est morte la Mer Morte ? »

professeur

Chaque semaine, le professeur Barrias, ancien chercheur lépidoptériste à l’Université de Göteborgrépond aux questions des lecteurs du Bilboquet Magazine.

Bonjour à tous. Cette semaine, j’ai mangé un à un les Mon Chéri et les After Eight que l’on m’a offerts pour me montrer que je suis vieux ; je les ai trouvés plus digestes que vos questions.

* * *

Simone, 92 ans : « Professeur, est-ce que toucher du bois porte vraiment chance ? »

Bien sûr Simone, c’est pour cela que les ours et les castors prolifèrent dans les Pyrénées. Mais malheureusement, tous les arbres auront disparu de la planète d’ici 20 ans.

Julie, 12 ans : « Professeur, comment est morte la Mer Morte ? »

Elle s’est noyée.

Candy, 16 ans : « Professeur, comment faire du popcorn bio au micro-onde ? »

Je comprends Candy, tu as cru à ce vieux mensonge : tu as placé du maïs dans ton micro-onde et tu as obtenu… du maïs chaud. Change de méthode : achète un écran plat LCD, jette cette télévision dans ton jardin, conserve le polystyrène, place-le dans le sanibroyeur de la caravane de ton papa. Tu récolteras du popcorn au Destop, le meilleur, juste assaisonné pour le fin palais de post-adolescentes comme toi.

Fabienne, 86 ans : « Professeur, pourquoi la San Pellegrino a plus de bulles que la Badoit ? »

Parce qu’elle est plus chère. Quand on paie plus cher, on a plus ; vous devriez le savoir à votre âge, Fabienne. Prenez un Coca Cola au bar d’un Hotel Costes et vous verrez qu’il a beaucoup plus de bulles que celui d’Auchan, jusqu’à vous racler la gorge comme une râpe à gruyère.

Amaury, 87 ans  « Professeur, j’ai perdu mon relevé de notes du Bac, j’avais eu combien en Français ? »

Vous avez eu 20/20 cher Amaury, assurément. Content d’avoir de vos nouvelles, vous m’aviez manqué depuis la semaine dernière. Passez le bonjour à votre dentier et à votre mère lorsque vous les aurez retrouvés.

* * *

C’est tout pour aujourd’hui. Je dois faire une partie de go avec ma petite nièce en lui faisant découvrir le charme des Pink Floyd. Si vous tendez aussi humblement vers une forme d’intelligence et que vous m’avez enfin établi comme référentiel de savoir universel, vous pouvez envoyer vos questions à l’adresse bilboquet.magazine@gmail.com. Je ne vous répondrai sans doute pas mais ça vaut le coup d’essayer, on ne sait jamais.

Laisser un commentaire