Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 19/06/2018

Haut de la page

Haut de la page

6 commentaires

L’Océan Atlantique vide d’ici 2020 à cause des enfants qui boivent la tasse

L’Océan Atlantique vide d’ici 2020 à cause des enfants qui boivent la tasse

D’après le Professeur Winston, l’Océan Atlantique aura été intégralement vidé de son eau en 2020. Ce climatologue américain est formel : ce sont les enfants qui sont responsables de la catastrophe, ils emportent un peu d’eau avec eux à chaque fois qu’ils boivent la tasse.

Un grand vide au lieu d’un grand bleu

L’Océan Atlantique n’a plus que quelques années à vivre. Selon le Professeur Winston, la deuxième plus grande flaque du monde aura disparue d’ici l’année 2020. Grâce à des calculs complexes, l’expert est parvenu à donner plus de précisions quant à la date de la catastrophe. Celle-ci devrait, en tout état de cause, arriver le 16 avril 2014 à 13h25, ou le 31 décembre 2019, ou n’importe quand entre ces deux dates. Les océanologues du monde entier sont unanimes, la disparition de l’Océan Atlantique n’aura aucun impact sur les océans Indien et Pacifique. Bien qu’ils communiquent directement avec l’Océan Atlantique, ces deux océans disposent de leur propre eau et le niveau de celle-ci restera inchangé.

La dernière catastrophe aquatique d’envergue remonte à 1920. A l’époque, un laborantin avait jeté à l’eau des fioles contenant des souches de la peste bubonique. En deux semaines, la Mer Prospère était devenue la Mer Malade puis la Mer Morte.

La dernière catastrophe aquatique d’envergue remonte à 1920. A l’époque, un laborantin avait jeté à l’eau des fioles contenant des souches de la peste bubonique. En deux semaines, la Mer Prospère était devenue la Mer Malade puis la Mer Morte.

La tasse de trop

Le Professeur Winston a repéré depuis plusieurs années que le niveau de l’Océan Atlantique baissait sans pouvoir en déceler la cause. En 2008, sa première hypothèse est que la bonde d’acier qui maintient l’eau de l’Océan Atlantique, comme c’est le cas pour une baignoire lambda, a été légèrement déplacée par un courant marin. En 2010, sa seconde hypothèse est que l’eau salée est volée par des restaurateurs italiens pour faire cuire leurs pâtes. Finalement, il faudra attendre 2012 pour que Winston trouve la solution dans l’estomac des enfants. C’est bien à force de boire la tasse que ces derniers subtilisent l’eau et l’emportent au loin. Un procédé connu sous le nom de “Drink the mug” en anglais et “Beber el café” en espagnol.

Quel avenir pour la faune locale ?

L’information a suscité de vives réactions de la part de la faune locale qui envisage de rejoindre la terre ferme avant que l’Océan Atlantique ne disparaisse. “Ces sales mioches boivent NOTRE eau et avalent NOTRE plancton” confie une baleine qui ne pèse plus que 65 kilos. Un physique peu avantageux qui lui a notamment fermé les portes du marché du travail, elle s’est vue refuser un poste de baleine au Splash Aquatique de Dunkerque. D’autres ont eu plus de chance. John, un requin marteau, a trouvé un poste de vendeur chez Leroy Merlin. Steve, un crabe, rejoindra quant à lui un club SM pour adultes où il sera payé à pincer les tétons des clients.

Quid de la migration vers un autre océan ? « Impossible » confie un dauphin sous couvert d’anonymat. Selon lui, « les dauphins de l’Océan Pacifique ont une sensibilité d’extrême-droite et n’aiment pas les étrangers ». Quant à ceux de l’Océan Indien, « Je ne suis pas raciste mais ils passent leur temps à sourire bêtement et à danser en écoutant Ravi Shankar ».

Crédit photo : Beshef, Marco Zanferrari

Commentaires

  1. le professeur Winston a omis un paramètre de taille : tout corps plongé dans l’eau de mer pisse dedans. Et moi je peux vous dire que j’ai pissé bien plus que je n’ai bu la tasse

  2. Plus ils remplissent des seaux d’eau pour mouiller le sable, une honte !
    http://imthehipster.com/

  3. Bogdanov

    J’abonde dans le sens de la fée passa : je pense que nous pouvons rassurer les animaux marins, l’eau bue par les enfants sera compensée à volume égal par de l’urine.

  4. Gregory

    La situation est alarmante mais il y a une solution! A chaque fois qu’un enfant boit la tasse, il suffit de lui maintenir la tête sous l’eau. C’est comme ça, notamment, qu’a été maintenu le niveau de la Vologne.

    En plus, avec 7 milliards d’humains, ça permet de réguler.

  5. Tablis

    Polluons les océans pour tuer les enfants,
    Enfants empoisonnés, océan atlantique sauvé
    Terre, tu peux compter sur moi !

  6. Oui, mais s’ils pissent dans l’océan, ça remonte le niveau de l’eau, donc les océans ne pourront pas se vider. Par contre, pour ce qui est du réchauffement climatique…ça, c’est une autre histoire.

Laisser un commentaire