Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 19/06/2018

Haut de la page

Haut de la page

Aucun commentaire

Neuilly : du parfum Chanel pour couvrir l’odeur des camions poubelles

Neuilly : du parfum Chanel pour couvrir l’odeur des camions poubelles

L’argent n’a pas d’odeur, les poubelles oui. Afin de rendre la vie de ses concitoyens plus agréable, le maire de Neuilly-sur-Seine a annoncé que les camions poubelles de la commune seraient recouverts de parfum Chanel. Une bonne nouvelle pour les riverains qui se plaignaient des nuisances olfactives.

La fin des mauvaises odeurs

sac

Les marques de luxe savent se plier en 4 pour satisfaire leur clientèle. En 2011, Louis Vuitton mettait sur le marché son premier sac poubelle 30 litres pour 200 euros pièce.

La situation n’avait que trop duré. C’est Séverine De La Butte qui a été la première à tirer la sonnette d’alarme sur un fait méconnu. Un matin, alors qu’elle se lève par erreur avant 9h, elle découvre que les poubelles ne disparaissent pas d’elles-mêmes mais qu’elles sont ramassées par des camions qui sentent très mauvais. Très surpris de l’existence de ces véhicules dont il n’avait pas connaissance, le maire décide de réagir en les faisant recouvrir de Chanel n°5. Il impose également aux agents de la propreté le port d’un costume 3 pièces De Fursac avec une cravate et des boutons de manchettes à l’effigie des armoiries de la ville.

Une ville en avance sur son temps

La ville de Neuilly-sur-Seine, jumelée avec la commune de Crésus et avec la banque Rotschild, a toujours eu un temps d’avance en matière de bien être. Chaque année depuis 1992, au réveillon, l’eau courante des canalisations est remplacée par du champagne Don Pérignom. Bien avant le lancement d’Autolib’ à Paris, Neuilly disposait déjà de son propre réseau haut de gamme baptisé Lib’Mousine. Mais, bien loin du faste apparent, il est un projet en réflexion qui fait la fierté du maire. D’ici 2015, la commune devrait faire construire des logements sociaux pour accueillir les personnes dans le besoin qui ne gagnent qu’un smic par semaine.

Laisser un commentaire