Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 20/10/2017

Haut de la page

Haut de la page

2 commentaires

L’UNESCO classe un château gonflable de Quick au Patrimoine Mondial

L’UNESCO classe un château gonflable de Quick au Patrimoine Mondial

C’est fait ! Le château gonflable du Quick de Trignac, cette petite commune en banlieue de Saint-Nazaire, a officiellement été classé au patrimoine mondial par l’UNESCO. La reconnaissance pour ce monument d’une valeur « historique, esthétique et ludique inestimable », selon le dossier monté par la Mairie. Reportage.

La consécration

Sur la place centrale de Trignac, la Maire n’a pas boudé son plaisir face aux 7000 habitants réunis pour une grande cérémonie. « Chaque Trignacais à apporté sa fausse pierre à l’édifice gonflable. Ce soir, je suis un château gonflable, vous êtes un château gonflable, nous sommes tous des châteaux gonflables », a-t-elle déclaré, manifestement très émue. Les retombées économiques promettent d’être considérables pour Trignac, tandis que l’action Quick est en hausse pour la première fois depuis le lancement du Tony Burger.

Le château de Trignac est désormais le château de la Loire le plus à l'Est du Monde.

Le château de Trignac est désormais le château de la Loire le plus à l’Est du Monde.

Un chef d’œuvre de châtellerie gonflable

Le monument en question a depuis toujours fait la fierté de Trignac, cette discrète commune industrielle. Premier château gonflable de France, il a été mis sur place en 1987 par Léon Bouliche, gonfleur de baudruches souvent surnommé le « Michelangelo de la gonflette ». Reproduction exacte du château gonflable du Mickey Club de Miami, le château de Trignac s’articule autour d’une rare structure interne en forme de n’importe quoi. La qualité des matériaux, pâte de balles rebondissantes et toile de croco gonflable, lui procurent des propriétés élastiques inégalées. En raison de ces mêmes propriétés, la partie intérieure du château sera fermée au public. « Depuis 87, on a perdu 4 enfants et 214 ados bourrés qui ont sauté dessus et ont fini dans l’Atlantique», confie le gérant du Quick. Nul doute, cependant, que le château trouvera son public : Quickos en personne a ainsi annoncé qu’il visiterait l’édifice la semaine prochaine.

Commentaires

  1. denis

    J’adore votre page qui me fait passer un très bon moment à chaque fois!!! Peut on vous faire parvenir des idées d’articles de notre propre imaginaire. merci et surtout bonne continuation !!

Laisser un commentaire