Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 18/11/2017

Haut de la page

Haut de la page

7 commentaires

Gagnant à l’Euromillions, il rachète l’entreprise où il travaille pour virer son patron

Gagnant à l’Euromillions, il rachète l’entreprise où il travaille pour virer son patron

Il l’a fait. Georges Menuchard est parvenu à accomplir ce que beaucoup d’autres rêveraient de faire. Gagnant à l’Euromillions, il a profité de ses gains pour racheter l’entreprise où il travaillait afin de virer son patron.

Une page se tourne

Georges Menuchard n'a pas choisi ses chiffres au hasard. Mis bout à bout, la suite 2 34 11 29 6 14 correspond exactement au nombre de mauvais jeux de mots faits par Michel Champion.

Georges Menuchard n’a pas coché sa grille au hasard. Mis bout à bout, les chiffres 2 34 11 29 6 14 correspondent exactement au nombre total de mauvais jeux de mots faits par Michel Champion depuis la création de la société.

Les employés de la société Michel Champion SARL n’en reviennent toujours pas. Cette usine de confection de confettis découpés à la main tourne une page de son histoire. Michel Champion, PDG, DG et RH, a été licencié par Georges Menuchard. Ce dernier a profité d’avoir gagné 180 millions d’euros pour racheter l’entreprise et le virer sans préavis. Il occupera  désormais la tête de l’entreprise et le seul siège en cuir, une belle promotion pour celui qui était auparavant chargé d’écrire « Michel Champion SARL » sur toutes les faces des confettis.

Un licenciement en douceur

Georges Menuchard a tenu à respecter scrupuleusement la loi, même s’il avoue avoir d’abord été motivé par le célèbre adage « La vengeance est un plat qui se mange froid, sauf si t’as un micro-ondes chez toi, mais ça reste un peu froid au milieu ». Comme l’impose la convention collective de la société, Michel Champion a reçu sa lettre de licenciement sous forme de confettis à assembler lui-même. Par respect pour celui qui a mené l’entreprise pendant tant d’années, les employés ont célébré un pot de départ auquel il n’a toutefois pas été convié. Georges Menuchard a insisté sur le fait que Michel Champion ne serait pas laissé à l’abandon. Il lui a assuré qu’il serait immédiatement reclassé dans une file d’attente du Pôle Emploi.

Commentaires

  1. Codes promo

    Excellent!

  2. Le Landais

    Une belle histoire déchirante. Bravo pour l’article 😉

  3. Je trouves sa inconvenant ! Détruire la vie d’une personne qui a surement travaillé dur pour en arriver la, et tout sa avec de l’argent gagner facilement et rapidement à un jeu de hasard, même si certains patrons n’ont pas le comportement idéal, il y a d’autres façons d’y remédié, il aurait été plus brave de refaire sa vie sans faire de vagues. Quand la vie nous fait un cadeau, il faut savoir l’apprécier justement !

  4. Zakaria

    Je ne pense pas que sa vie soit détruite… Son entreprise a été vendue, il a donc du recevoir un beau chèque. D’autant plus qu’il n’était pas obligé de vendre. s’il l’a fait c’est que ça en valait la peine :) (Au moins le double de la valeur réelle de l’entreprise)

  5. luc

    un minimum d’intelligence dans la lecture montre que cet article est bidon….

  6. Orelsan_7700

    Alors déjà même si cet article date, je pense qu’il a vraiment bien fait et quand ils disent « patron » je le vois plutot dans le sens patron de région. Imaginez une firme (carrefour) qui détient plusieurs sites dans plusieurs villes. Le petit salarié de mise en rayon a gagné l’euromillion, a racheté carrefour et a viré le patron du carrefour de sa ville. Il n’était juste qu’un grand poisson (Titre de patron) dans une petite marre (Patron d’un seul magasin), je pense que c’est ça la morale de l’histoire !

  7. Michel Champion

    Salaud…

Laisser un commentaire