Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 24/05/2017

Haut de la page

Haut de la page

5 commentaires

Francis Lalanne cherche toujours une rime en ‘-clan’ pour terminer sa chanson-hommage aux victimes des attentats de Paris

Francis Lalanne cherche toujours une rime en ‘-clan’ pour terminer sa chanson-hommage aux victimes des attentats de Paris

12 jours déjà, et rien. L’inquiétude est palpable chez les fans de Francis Lalanne, surpris de ne pas l’entendre réagir en chanson à la tragédie parisienne. « En janvier, il lui avait fallu moins d’une semaine pour dégainer un texte magnifique, quitte à faire rimer ‘nous’ avec ‘Tignous’ » se souvient les larmes aux yeux Louis Salamouche, président des « Cuissardiers », le fan club du chanteur.

L’auteur de « Fais-moi l’amour, pas la guerre », de « Si tu te moques d’un mec qui pleure » ou encore de « Oui, ce sont mes vrais cheveux et je t’emmerde » est pourtant à pied d’œuvre : « Dès le 13, devant BFM, j’ai pris ma guitare sèche et j’ai commencé à griffonner quelques vers » confie-t-il. La chanson, qui doit s’appeler « Même pas peur », est même quasiment achevée dès le lendemain. « Ce sera très beau, très émouvant. J’ai mis tout mon cœur dedans et comme je me suis mis vraiment vite dessus, j’espérais pouvoir la sortir avant celle que fera sûrement Tryo et faire un peu de buzz. »

.

« Bonjour Madame, c’est Francis Lalanne.
Est-ce que votre fils mort avait un surnom en –clan ? »

.

Seulement voilà, une rime donne du fil à retordre au plus célèbre catogan de France. « Il me faut quelque chose qui rime avec ‘Bataclan’. Je sèche. C’est rare comme rime ! » s’agace Francis Lalanne. « J’espérais vraiment que parmi les victimes il y en ait un dont le nom rime avec ça, j’ai épluché les listes, appelé les familles pour savoir si les victimes avaient des surnoms en ‘-clan’, mais rien… C’est bien ma chance » soupire celui qui envisage désormais sérieusement de renoncer à sa chanson.

Comme nous, faites un geste : ne mentionnez pas les participes présent des verbes « boucler », « encercler », « bâcler » ou « muscler » devant Francis Lalanne.

Extrait de « Même pas peur », la future chanson de Francis Lalanne

Extrait tout en allitérations de « Même pas peur », la future chanson de Francis Lalanne

Photo : Julien de Rosa / Starface

Commentaires

  1. jomel

    Rantanplan ?

  2. Hilarant
    Prêtant
    Mobilisant

    Lalanisant
    Voilà quelques rimes.si vous en voulez je suis disponible.

  3. Nicole

    Ah, non, Olivier Patrice, et Jomel, les rimes que vous proposez ne sont pas des rimes riches. Ce qu’il faut à l’âne (pardon, Lalanne) c’est une rime riche en « clan », sinon c’est trop facile et ça dévalue la poésie de son oeuvre.
    Je me demande pourquoi il n’a pas pensé à « clan », justement. Une belle rime riche et je suis sûre qu’il aurait pu en faire quelque chose. Notre Francis national serait-il devenu flemmard?
    Mais en fait, dites-moi, c’est qui ce type?

  4. Marc Hassin

    Débouclant

  5. Vercingétorix y z

    Bah c’est évident la meilleure rime avec Bataclan c’est ku klux klan non ?

Laisser un commentaire