Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 23/07/2018

Haut de la page

Haut de la page

2 commentaires

Fêtes de Bayonne : les 937 000 moustiques de la ville victimes d’un coma éthylique

Fêtes de Bayonne : les 937 000 moustiques de la ville victimes d’un coma éthylique

Dimanche, les fêtes de Bayonne se sont achevées dans la joie, la liesse populaire et l’alcool. Conséquence directe de cette beuverie massive, les 937 000 moustiques de la ville ont été victimes d’un coma éthylique après avoir piqué les fêtards.

Une panique sans précédent

Comme chaque week-end, les moustiques de la ville profitent du beau temps pour aller se balader et piquer les passants en famille. Tout aurait pu bien se passer s’ils n’avaient pas croisé sur leur chemin des hordes de fêtards venus célébrer la vie. Naïfs, les moustiques les piquent, il est trop tard. D’après plusieurs témoins, les petits êtres volants se mettent alors à tituber dans les airs et à se battre contre des objets inanimés, persuadés qu’ils les ont insultés. Plus inquiétant, nombre d’entre eux sont retrouvés avachis sur la chaussée dans des postures dégradantes, en train de ronfler ou de zozoter des chansons paillardes.

Les secours submergés

Les pompiers de la ville ont rapidement été débordés. « On était pas assez équipés pour accueillir tous les moustiques, nous disposons seulement d’une trentaine de lits adaptés, format 1cm sur 2cm » confie un professionnel inquiet. Une situation d’urgence qui a nécessité une mesure exceptionnelle. Le maire de la ville a ainsi accepté de virer les patients de l’hôpital de Bayonne afin de libérer de la place pour les moustiques. « Maintenant, il n’y a plus qu’à attendre que les moustiques reprennent leurs esprits. Contrairement aux humains, on ne peut pas les gifler ou leur jeter un seau d’eau au visage pour les réveiller » rappelle un vétérinaire.

Crédit photo : Flickr

Commentaires

  1. arlette

    J’adore !!!! 😀

Laisser un commentaire