Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 23/10/2018

Haut de la page

Haut de la page

8 commentaires

Facebook rachète Copains d’avant pour 15 centimes d’euros

Facebook rachète Copains d’avant pour 15 centimes d’euros

Plus rien n’arrête Facebook. Après avoir acheté WhatsApp pour plus de 15 milliards de dollars, le géant américain s’est offert Copains d’avant pour la coquette somme de 15 centimes d’euros.

Une belle transaction

Avant de conclure l’achat, le PDG de Facebook a demandé l’avis de ses 5 avocats. Il ne prend aucune décision et ne répond à aucune question sans les avoir consultés, qu’il s’agisse d’un “Tu m’aimes ?” de sa femme ou d’un “Avec ceci, ça sera tout ?” de sa boulangère.

Il avait le sourire aux lèvres, Jean-Yves Pimski. Hier, au siège de Facebook à Palo Alto, il a finalisé avec succès une transaction historique. En échange de son entreprise et des clés du local de Copains d’avant, Mark Zuckerberg lui a remis une mallette noire contenant 15 pièces de 1 centime disposées selon la forme du pouce « j’aime » de la firme américaine. Il aura fallu près de 18 mois pour que le patron de Facebook réunisse la somme demandée, ni lui, ni son entourage, ne connaissant jusque là l’existence des pièces de monnaie.

Copains d’Avant revient de loin

Le site français voit le jour en 2001. Révolutionnaire pour l’époque, il permet à l’internaute de constater que ses camarades de classe ont moins bien réussi que lui. Pour s’inscrire, il suffit de faire parvenir une copie de sa carte d’identité et des bulletins de notes depuis le CP par courrier postal ou par fax. Le site est rapidement victime de son succès, les serveurs saturent début 2007 à cause de l’inscription d’un 11ème utilisateur.

Il aura finalement fallu attendre 6 ans pour que l’entreprise remonte la pente et que Mark Zuckerberg fasse une proposition de rachat, motivé par la volonté de récupérer les seuls français non inscrits sur Facebook : le fondateur de Copains d’avant et sa maman. Le milliardaire américain a annoncé que le site serait rebaptisé « Copains d’après » et permettrait aux gens qui n’ont pas d’amis d’en trouver sur internet. Grâce à la transaction, Jean-Yves Pimski est désormais à la tête d’une fortune estimée à 60 centimes d’euros. D’après nos informations, l’homme d’affaires s’apprêterait à investir dans l’alimentaire mais hésiterait encore entre une sucette et un malabar.

 Crédit photo : Smemon@Flickr, jaxxxerockwell@Flickr

Commentaires

  1. Ibravitavitch

    Mdr …

    J adore ce site. Pourvu que ça dure!!!

  2. copains d’avant m’a permis de retrouver la moitié de mes vieux copains de lycée et de régiment au cimetière, un quart de copains cancéreux ou en fin de vie et encore un quart en dépression ou divorcés. Sans copains d’avant je n’aurai jamais su ce qui m’attendais Merci !

  3. Espérons tout de même que Copains d’Avant va remonter la pente, parce que j’espère synchroniser toutes ces têtes d’abruti (dont les 3/4 sont décédés) sur mon profil Facebook. Longue vie à Copains d’Avant et Gueules d’Enterrement.

  4. Alain

    Moi je rêverai de voir Meteo France racheter Trombi André Pitié!

  5. mouldi

    je cherche mon copain musilc andré

  6. marc

    bonjour,j’ai eu un contact sur copain d’avant avec alice baudier en début d’année 2015 je ne la retrouve pas sur le site,pouvez vous faire quelque chose pour retrouver le message merci

  7. Je cherche ma femme elle s’appelle nancie rezil I love you and i can’t forget you and my life nancie rezil love you baby

  8. Comment faire

Laisser un commentaire