Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 19/06/2018

Haut de la page

Haut de la page

20 commentaires

Exil fiscal : Roger Federer accusé d’avoir un compte en Suisse

Exil fiscal : Roger Federer accusé d’avoir un compte en Suisse

La série de scandales liés à l’évasion fiscale semble ne plus devoir en finir. Après les nombreux hommes politiques mis en cause ces derniers jours, un nouveau nom vient de tomber. Il nous vient du monde du sport, et ce n’est pas n’importe qui : Roger Federer. Selon les sources du Bilboquet Magazine, un journaliste du Figaro serait sur le point de divulguer qu’une source connaît quelqu’un proche d’un cousin qui travaille à Médiapart sur le point de révéler que le « gentleman » du tennis possèderait un, voire plusieurs comptes en Suisse.

Il aurait utilisé sa propre mère pour ouvrir un compte jeune

La face cachée de Federer enfin mise au grand jour ?

La face cachée de Federer enfin mise au grand jour ?

Selon notre source, Monsieur Federer possèderait ainsi au moins un compte en Suisse. Le compte aurait été crée en 1988, alors que le champion n’avait que 16 ans : « Roger s’est servi d’un prête-nom, une certaine Lynette Federer. Après de longues recherches nous pensons qu’il s’agit de sa mère, mais cela reste à démontrer », commente notre témoin anonyme. Monsieur Federer aurait utilisé le prête-nom pour ouvrir un compte jeune, dénommé « Fun’z », au taux particulièrement rémunérateur. Les accointances de Lynette Federer avec la fédération des parents d’élèves du collège de Monsieur Federer – elle a été aperçue à plusieurs réunions – restent également une piste sérieuse de quelque chose de grave et inquiétant.

 

Des montants astronomiques qui grimpent en flèche

Bilboquet Magazine a également la certitude qu’il existe une série de documents qui révèlent que passé l’âge de 18 ans, Roger Federer aurait fait fermer son compte Fun’z pour ouvrir un compte adulte. « Il se préparait sans doute à placer des montants beaucoup plus importants et ne se contentait plus de son plafonnement à 1000 euros » témoigne un banquier du milieu bancaire. Les sommes sur le compte ont en effet explosé très vite, pour culminer à partir des années 2000. «Nous parlons ici de millions d’euros qui dorment au chaud à Zurich », explique l’homme du milieu. « Et pour tout vous dire, ça n’a pas l’air de s’arrêter ». Un mystère qui laisse sourdre une diffuse menace.

Un avenir bien sombre

Fidèle à la tradition politique de son pays, le président Ueli Maurer a pris ses responsabilités :  « si ces rumeurs s’avéraient vraies, nous serions dans l’obligation de ne rien faire pour ne pas trop nous impliquer ».

Fidèle à la tradition politique de son pays, le président Ueli Maurer a pris ses responsabilités : « Si ces rumeurs s’avéraient vraies, nous serions dans l’obligation de ne rien faire pour ne pas trop nous impliquer ».

A 31 ans, le « grand » Roger Federer voit donc sa réputation gravement entachée par ces accusations qui devraient sans aucun doute sérieusement déranger un système de nombreuses personnes puissantes qui tirent les ficelles. Interrogé sur la question, le tennisman a nié avoir envoyé des millions dans un paradis fiscal en jurant que seuls «ses gains liés au tennis et à ses revenus publicitaires » étaient placés, et ce « dans son pays d’origine, et son pays d’origine seulement ». Des explications qui ne satisferont pas forcément les fans de la petite balle jaune, déjà ébranlés par l’enquête-choc de Rue89 sur le compte à Bâle de l’ancienne championne Martina Hingis.

Commentaires

  1. On remarquera également que la perversion des fameux « trusts » ne s’arrêtent pas aux paradis fiscaux d’outre-océans. Tout se fait par le biais de trusts, tout n’est que cartels, consortiums, sociétés écrans, fédérations opaques ; « Fédération de tennis », « Fédération Suisse », « Roger Fédéré »… Jusqu’où iront-« ils » dans la vilénie ?

  2. Jean

    N’est -il pas Suisse se Roger ? Si meme les Suisses n’ont plus le droit d’ouvrir un compte dans leur propre pays…

  3. Poulpiquet

    Il s’agit d’un article ironique pour ceux qui n’ont pas compris…

  4. Pascal

    Je vous trouve bien naïf, Jean…

  5. Jean

    D’une source sûre, Roger Federer habite en Suisse :
    inscription privée
    Federer, Roger
    Schmitterstrasse 40c
    9444 Diepoldsau/SG

    Ces parents qui sont Suisses on monter tout un stratagème pour qu’il puisse en tant que Suisse ouvrir un compte en Suisse, en décidant qu’ils voulaient être parent.

    Quel scandale !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  6. dacrovinunghi

    Depuis que je lis les com de ce site j’ai peur et en même temps je comprends mieux pourquoi la moitié de mes vannes ne font rire personne et pourquoi certains rient quand je dis un truc sérieux. Bon sang, j’ai compris : je suis pas marrant.
    Nombre de quidam qui ont lu le début trouvent que effectivement je suis pas marrant, les autres détectent facilement le second degré (ce qui n’implique pas ni qu’il me trouve marrant ,bien sur, ni qu’ils soient végétarien).

  7. LaLau

    C’est en effet révoltant. Petite précision quand même, en 1988 le petit Roger avait 7 ans, et non pas 16. Ce qui est encore plus scandaleux d’utiliser sa maman en étant aussi jeune pour ouvrir un compte en Suisse.

  8. Sylvie

    En effet, en 1988 Roger avait 6ans. Donc, scandaleux? Je ne crois pas!

  9. Kamille

    @Jean: Je t’aime.

  10. Eric Milsal

    Vous m’impressionez Jean

  11. Sceptique...

    Je n’ai pas pour habitude de me laisser manipuler. J’ affirme , et je mets en garde tous les lecteurs, que cet article est mensonger. Roger Fédérer n’a jamais eu de mère. C’est selon certains un extra terrestre. Mais si ce qui peut être admis( même par les moins crédules)n’est pas tout à fait vrai, il est à coup sûre,et cela est incontestable, enfant de la balle et cette dernière, que je sache, n’a jamais été prénommée Lynette. Une balle prénommé Lynette, c’est vraiment du n’importe quoi!

  12. Luc

    « « Il se préparait sans doute à placer des montants beaucoup plus importants et ne se contentait plus de son plafonnement à 1000 euros » témoigne un banquier du milieu bancaire. »
    Le plafonnement est bien plus couteux que ça si c’est sur des montants, chez moi ça ma couté dans les 200€ les 10m², certes des plaques Gyproc platoplâtre reviennent moins cher mais cela demande plus de main d’œuvre manuelle pour plafonner les plafonnements. Ce banquier dit des mensonges complètement faux qui induisent en erreur.

  13. Trop bon !!!!!
    A mourir de rire surtout que Federer est suisse pour ceux qui on pas compris.

    Olivier

  14. antoine

    et oui, effectivement, il y a des personnes avec qui c’est difficile voir un peu compliqué, l’humour…

  15. Sijah

    Vous réfléchissez avant de faire des articles de merde ?!?!? Federer est suisse, journalistes débiles profonds !!

  16. Sijah

    A prendre au second degré bien sur !! Comme vos articles !!!

  17. Erwan

    Ahahah, Jean tu es mon héros!

  18. Marc

    L’article montre simplement que les médias utilisent, sûrement pour être plus parlant au grand public, un vocabulaire erroné et qu’ils profitent du peu de connaissances des gens à ce sujet.

    Que l’on soit Suisse, Français, Anglais ou Chinois, il n’est pas interdit de posséder un compte en Suisse. Le problème est autre. Certaines personnes ne le déclarent pas dans leur pays d’origine et donc ne paye d’impôts dessus. Là est tout le noeud du problème et pas celui d’avoir un compte dans tel ou tel pays.

  19. Made

    Franchement y en a vraiment qui n’ont rien à faire, ces journalistes qui n’arrêtent pas de raconter que des conneries ça en fait de trop quoi. Mince il es suisse il a le droit d’avoir plusieurs compte chez lui quoi… Purer arrêter de toujours critiquer les gens qui sont super top et moi je l’adore Roger Ferderer c’est un des joueurs de la petite balle qui vraiment très sympa et très simple dans la vie….il ne se prend pas la tête quoi…

Laisser un commentaire