Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 20/09/2018

Haut de la page

Haut de la page

Aucun commentaire

Elle sème la panique dans son école à l’aide de poux achetés sur Internet

Elle sème la panique dans son école à l’aide de poux achetés sur Internet

Une jeune élève pourtant sans histoire a acheté des poux sur internet pour les répandre dans son école. Rébellion gratuite ? Critique du système scolaire ? Non, simple vengeance envers sa maîtresse.

A l’origine, une mauvaise série de notes

Trop c’est trop. Emma, 9 ans, a encore obtenu une mauvaise note. Pour la cinquième fois consécutive, sa maîtresse ne lui a en effet donné qu’un 18,5 sur 20. Un traumatisme très mal vécu par la jeune fille et sanctionné par ses parents. Ces derniers ont fait le nécessaire pour la faire entrer l’an prochain dans un établissement militaire et lui ont notifié par lettre recommandée qu’elle n’apparaîtrait plus dans leur testament. Au bord du gouffre et rongée par la vengeance, Emma fait ce qu’elle pense être la meilleure solution : acheter des poux sur Internet.

La vengeance est en marche

Le Maire de la ville a pris des mesures de prévention. Il a débloqué 50 000 euros pour placer des panneaux routier "Attention, passage de poux", aux abords de l'école.

Le maire de la ville a pris des mesures de prévention. Il a débloqué 50 000 euros pour placer des panneaux routiers « Attention, passage de poux » aux abords de l’école.

Emma se rend sur un site de vente en ligne dont nous tairons le nom par mesure de sécurité. Une fois connectée sur le www.lousers.com, elle sélectionne cinq boîtes de poux ce qui lui permet de bénéficier de l’offre « cinq boîtes achetées, cinq boîtes achetées ». Elle saisit des coordonnées bancaires au hasard et reçoit 3 semaines plus tard à son domicile le colis banalisé et discret. Les parents d’Emma ne se doutent de rien et le lui transmettent, faisant confiance à l’autocollant « Ce colis ne contient pas de poux».

L’armée en renfort

Hier matin, Emma prend la direction de l’école, lieu d’une panique sans précédent. Elle lâche dans l’établissement plusieurs centaines de milliers de poux. A l’heure où nous écrivons ces lignes, la situation est dramatique et l’armée a été déployée. Près de 1000 personnes du 5ème régiment de coiffeurs de Montargis interviennent dans l’école et dans la ville armées de tondeuses et de beaucoup de patience. Selon le Colonel Jean-David Louis, il faut faire vite, car les poux appartiennent à une variété particulièrement coriace. Baptisés Pouxis Norris, ils résistent à la bombe atomique et sont capables de tuer des être humains en les étranglant avec leurs cheveux.

Laisser un commentaire