Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 19/06/2018

Haut de la page

Haut de la page

2 commentaires

Décès de Peter Pan – Scènes de tristesse au Pays imaginaire

Décès de Peter Pan – Scènes de tristesse au Pays imaginaire

Sous le choc. Le Pays imaginaire (ou Neverland, deuxième étoile à droite puis tout droit jusqu’au matin) a d’abord cru vivre un mauvais rêve en apprenant ce matin le décès de son plus célèbre ressortissant, Peter Pan. Enfants perdus, sirènes, Indiens et mêmes pirates y sont allés de leur hommage.

La perte d’un « guide irremplaçable » pour les Enfants perdus

Si Peter avait quitté le Pays imaginaire depuis plusieurs années pour la Californie (des esprits chagrins avaient alors pointé ses démêlés avec le fisc neverlandais), son empreinte était restée forte chez les Enfants perdus, dont il fut longtemps l’emblématique meneur. Parmi eux et les larmes aux yeux, La Guigne a salué la mémoire d' »un guide irremplaçable » qui faisait « super bien le cri du coq« . Visiblement très émus, les Jumeaux ont regretté « un bon copain » et qu’il ait « emporté avec lui le sens du mot « Bangarang », on ne saura jamais maintenant ».

« Parti en bonne et due forme »

Du côté des pirates, le Capitaine Crochet, qui fut longtemps l’ennemi juré du disparu, a, à la surprise générale, loué un « grand et valeureux ennemi, parti en bonne et due forme ». Avec l’un de ses silences et une petite danse dont elle seule a le secret, Lily la Tigresse a exprimé le profond chagrin de la population indienne du Pays imaginaire. Même absence totale de son du côté des sirènes, qui ont néanmoins manifesté leur tristesse à grand renfort de bulles.

Peut-être la plus touchée par la triste nouvelle, c’est via son compte Twitter que la Fée Clochette a préféré réagir :

clochette

 

 

Commentaires

  1. Alexxx

    Pas mal le commentaire de Wendy!!!

  2. virginie

    Toute mes condoléances a tous les enfants perdu….
    la boule aussi doit bien êtres triste
    mais gardons péter en tête a tous jamais et Bangarang ….

Laisser un commentaire