Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 18/08/2018

Haut de la page

Haut de la page

5 commentaires

Disparue, une chaussette revient vers son maître 8 ans après

Disparue, une chaussette revient vers son maître 8 ans après

Incroyable mais vrai : une chaussette Célio perdue depuis 2006 est revenue dans le tiroir de son maître hier matin. La scène, qui s’est déroulée à Saint-Malo, a grandement ému la ville.

On la croyait perdue pour toujours

Le propriétaire de la chaussette en question, Clément Gournichol, se rappelle de sa disparition comme si c’était hier. « C’est comme si c’était hier », nous confie-t-il ainsi. « Elle est partie comme ça : pouf ! », fait-il en mimant le bruit d’une chaussette qui s’efface à tout jamais dans la nature. « Sans même un mot d’adieu ». Il ajoute, sans trop y croire : « peut-être qu’elle ne savait pas écrire ».

Trois hommes-grenouilles/vendeurs chez Célio avaient sondé l'océan dans un rayon de 20 miles marins autour de Saint-Malo. En vain.

Trois hommes-grenouilles/vendeurs chez Célio avaient sondé l’océan dans un rayon de 20 miles marins autour de Saint-Malo. En vain.

Le commissaire Liméro, qui avait mené l’enquête sans succès, se souvient. « Une chaussette qui disparaît en plein Janvier à Saint-Malo…surtout la chaussette gauche…fallait pas se faire d’illusion». Au fil des mois, Clément Gournichol avait fait son deuil, même s’il assure qu’il y a eu un avant et un après chaussette perdue. « J’ai bien essayé de mettre la chaussette droite à la place…j’ai été jusqu’à racheter une paire…mais ce n’était pas pareil», raconte le jeune malouin. Il cessera définitivement de mettre des chaussettes. « Par respect ».

La même odeur qu’avant

Alors, quand il ouvre son tiroir pour déposer une petite gerbe de fleurs, comme chaque matin depuis le drame, et qu’il remarque une petite boule de coton noir tremblotante, c’est le choc. « Je le savais au fond de mes orteils, mais je ne voulais pas y croire ». Pour être sûr, Clément Gournichol renifle la bête : un parfum de jeune pied, le sien, lui emplit délicieusement les narines. Pas de doute, c’est bien elle : elle est revenue, la chaussette perdue. Il l’enfile : elle lui va toujours comme un gant ! Comment a-t-elle retrouvé le chemin de la maison après tant d’années ? Quels chemins a-t-elle arpentés ? Tant de questions sans réponses, la chaussette étant, pour l’instant, muette.

Dans la chaussette, Clément a retrouvé un ordinateur portable dont l'examen permettra peut-être d'en savoir plus sur ce qui est arrivé.

Dans la chaussette, Clément a retrouvé un ordinateur portable dont l’examen permettra peut-être d’en savoir plus sur ce qui est arrivé.

Certains évoquent un trauma violent : de nouveaux trous sont apparus dans son textile, béant par endroit, qui laissent soupçonner les pires sévices. « Quelqu’un y a mis quelque chose quelque part », analyse finement le commissaire Liméro, joint au téléphone. Mais à Saint-Malo, on veut laisser ces interrogations au placard – pour le moment. « L’important, c’est qu’ils soient réunis, lui, sa chaussette droite et sa chaussette gauche » témoigne un ami. « On entend souvent parler des chaussettes qui disparaissent, mais pas souvent de celles qui reviennent…ça change un peu », philosophe un voisin.  Un autre conclut en montrant son pied droit, nu dans son espadrille. « Ça me donne de l’espoir ».

Cet article est dédié à toutes les chaussettes disparues.

Crédit photo : Wikimedia Commons

Commentaires

  1. Merci de nous informer du devenir des pauvres chaussettes mises sur la touche sans le moindre état d’âme par les unijambistes. Que deviennent-elles ? sont-elles abandonnées ? sont-elles jetées? sont-elles afoptées ?

  2. Karine

    Sans parler des chaussettes abandonnées sur le bas côtê juste avant les grandes vacances d été lorsqu ‘on a plus besoin d elles… Comme de vieilles chaussettes

  3. Djé

    J’ai connu une fille que l’on surnommait « chaussette » et qui a disparu du côté de Londres…Peut-être s’agit-il d’elle ?

  4. Lucie

    Il y a quelque chose qui ne tient pas debout.
    Si on en croit le magnifique dessus de lit en pagne du monsieur, Clément Gournichol devrait normalement être un babos à dread qui ne porte que des tongs 12 mois par an. Pourquoi donc avait-il des chaussettes ?

  5. Une histoire très émouvante (snif)

Laisser un commentaire