Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 15/12/2017

Haut de la page

Haut de la page

5 commentaires

Ces 7 Français injustement oubliés par l’Histoire vont vous surprendre

Ces 7 Français injustement oubliés par l’Histoire vont vous surprendre

C’est la dure loi de l’Histoire : pour une poignée de noms à jamais gravés dans les mémoires (Charlemagne, Louis XIV, Charles de Gaulle, Mireille Mathieu…) des millions d’autres semblent pour toujours condamnés à l’anonymat. C’est sans compter sur le minutieux travail de recherche du Bilboquet Magazine, qui rend aujourd’hui hommage à sept de nos ancêtres injustement oubliés.

Bernartapix (v. 70 av. J.-C. – 32 av. J.-C.)

bernartapix

« Ici, le gallo-romain Benoipédrétix chambré après un parvus pons – ou petit pont en français moderne » (bas-relief d’Arles, vers -20 av. J.-C.)

Druide personnel de Vercingétorix, il se reconvertit rapidement dans le sport après la défaite d’Alésia. A la tête de l’Olympix de Massilia, il offre une belle revanche à la Gaule vaincue en remportant en -42 les championnats impériaux d’harpastum lors d’une finale folle contre l’AC Mediolanum (but de Basilbolix).

_

Jean-Michel Martel (v. 692-743)

Ouverture du premier magasin (vers 740)

Ouverture du premier magasin (vers 740)

Frère cadet de Charles entré dans les ordres, l’abbé Martel est confronté en 737 à l’incendie de son abbaye en Touraine. Renâclant à faire appel à des ouvriers qu’il juge trop chers et constatant la difficulté de s’approvisionner en matériel, il a l’idée de créer une boutique de bricolage en libre service : la chaîne Leroy Merlin était née.

_

Hugoline l’Espiègle (v. 1400-?)

"Hugoline l'Espiègle se foustant de ceste  bestasse de Jehanne" (Anonyme, 1712)

« Hugoline l’Espiègle se foustant de ceste pauvre bestasse de Jehanne » (Anonyme, 1712)

Voisine de Jeanne d’Arc à Domrémy, elle s’amuse de la candeur de son aînée et occupe ses jeunes années à lui jouer des tours pendables (seau d’eau en équilibre sur un coin de porte, serviette dissimulant un trou dans le sable sur la plage de Metz, etc.). Son chef d’œuvre ? Se faire passer pour des saints appelant la plus célèbre pucelle de France à bouter les Anglais hors du pays. Une bonne blague aux conséquences immenses : sans Hugoline, nous parlerions sans doute tous anglais et notre belle gastronomie se résumerait au gigot à la menthe et à la jelly au melon.

_

Clément de la Barruèrelle (1527-1569)

internet

De la Barruèrelle effaçant l’historique de sa Roüe des Connoissances Éternelles.

Contemporain de Ronsard et du Bellay, ce nom qui ne vous dit probablement rien est pourtant celui du véritable inventeur… d’Internet. Son idée, révolutionnaire, consiste à placer sur sa « Roüe des Connoissances Eternelles » plusieurs livres indispensables afin de les consulter facilement. Pour décrire ce procédé, Clément de la Barruèrelle parle de « seurfade ». Trop en avance sur son temps, il est la risée de la cour et meurt dans la misère au milieu des rats, qu’il tente jusqu’au bout de connecter à sa roue avec des ficelles pour une raison encore obscure.

_

Ange-Aymeric de Norbergue (1714-1781)

Ange-Aymeric de Norbergue dévoilant son "coutelas à beurre" à la cour de Louis XV (1745).

Ange-Aymeric de Norbergue dévoilant son « coutelas à beurre » à la cour de Louis XV (1745).

Libre-penseur breton, figure oubliée des Lumières, il est pourtant le génial inventeur du couteau à beurre, l’indispensable compagnon de nos petits déjeuners. Ce proche de D’Alembert est également l’auteur des entrées « Tartine », « Ricorée » et « Choco Pops » de l’Encyclopédie.

_

Églantine Bisquette (1773-1854)

twitter

Tous les écoliers français connaissent le célèbre tweet « Tous à la Bastille ! #teamsansculotte #yolo #lechangementcestmaintenant » publié par Danton le 14 juillet 1789. En revanche, peu sont ceux à savoir que le véritable auteur de cet appel à participer au plus célèbre apéro de l’Histoire de France est une jeune community manager, Églantine Bisquette, chargée de la communication de Danton sur les réseaux sociaux.

La maman de Jean Rochefort (1902-1969)

jeanrochefort

Merci, Madame.

.

.

Crédits photos :

Sameoldgame, verre-histoire, aussieinfrance, christophequentin.h.c.f., wikimedia, instantcitycom

Commentaires

  1. Cafouille

    Vous oubliez entre autres Napoléon Bonaparte, inventeur d’une technique révolutionnaire pour se palper l’estomac, ou Victor Hugo, sans qui les Avenues Victor Hugo n’existeraient pas, et bien d’autre anonymes qui ont changé l’histoire.

  2. dje

    Merci pour ces figures oubliées des livres d’Histoire à la suite de réformes scolaires toujours plus drastiques.

    PS: à noter, si ma mémoire ne me fait pas défaut, que le nom de l’enseigne Leroy Merlin n’est autre qu’un hommage de Jean-Michel Martel au roi (s’écrivant Roy à l’époque) Thierry IV mort, inopinément, en 787 et surnommé le Merlin pour sa capacité célèbre de fendre le bois d’un seul coup de hache !

  3. Lol ^^

    Pauvre Danton s’il savait que tu le citait pour #lechangementcestmaintenant 😀 Il en perdrait la tête lol

    Pas mal trouver le coup de la femme pour Jeanne d’Arc :)

  4. marvane

    coooool

  5. se site est un faux site tout et faux dedans

Laisser un commentaire