Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 15/12/2017

Haut de la page

Haut de la page

16 commentaires

Barilla et Doliprane lancent des pâtes spéciales « fin de soirée » avec des vrais morceaux d’aspirine

Barilla et Doliprane lancent des pâtes spéciales « fin de soirée » avec des vrais morceaux d’aspirine

Les marques Barilla et Doliprane ont annoncé ce matin avoir signé un partenariat. La raison ? Les deux géants vont lancer dès Septembre une série de pâtes spéciales « fin de soirée » à base de blé et d’aspirine.

A déguster sans modération

Dix ans de recherche, menées dans le plus grand secret, ont été nécessaires pour concrétiser ce projet fou. Les pâtes, dénommées Murgini, sont faites de farine de blé dans laquelle sont incrustés de gros grains d’aspirine bien croquante. Côté saveur, les Murgini sont « à la fois onctueuses et fermes, bien gourmandes, avec un petit arrière goût de pharmacie très coquin en bouche », a commenté sur son blog le cuisinier Cyril Lignac, qui a été invité à déguster les pâtes en avant-première. Selon le chef, les Murgini se dégustent idéalement entre 3h et 6h du matin, accompagnées d’un petit verre de Villageoise servie au cubi ou de Boulaouane « juste assez tiède », voire d’un fond de Kro et son mégot flottant. « En garniture je conseille une toastinette Lidl posée dans son plastique sur les pâtes, quoiqu’une poche entière de fromage râpé Leclerc mette très bien en valeur les arômes de houblon des Murgini ».

À l’annonce du lancement des Murgini, l’INSEE a projeté une croissance de 12% en France pour le prochain trimestre.

À l’annonce du lancement des Murgini, l’INSEE a projeté une croissance de 12% en France pour le prochain trimestre.

Enfin un remède pour les longues soirées David Guetta

Côté santé, les pâtes ont été testées sur un échantillon de jeunes de 19 à 24 ans qui rentraient d’un concert de David Guetta à 4 heures du matin. « On a voulu mettre la barre haute sur les tests », avoue Mireille Darcheboule, la responsable du projet. Résultat ? Les jeunes, qui se plaignaient de saigner des oreilles et « d’entendre des cris de chauve-souris agonisantes dans leur cerveau » après le concert, se sont réveillés en pleine forme grâce aux Murgini englouties avant d’aller au lit.  Alors, remède miracle les « Dolipâtes », comme on les surnomme déjà ?

Posologie des pâtes

Mireille Darcheboule souhaite tempérer tout excès et rappelle que certaines précautions sont indispensables pour s’assurer que l’expérience Murgini ne tourne pas à l’échec. « Déjà, il est important d’utiliser une casserole sale de la veille qui traînait dans l’évier. Ensuite, nous déconseillons fortement d’avoir recours à une passoire, qui gâcherait le goût des Murgini. Il s’agit de vider l’eau en utilisant le couvercle légèrement décalé au dessus de la casserole, de manière à se brûler les doigts. Pour finir, il faut respecter les doses. Les Murgini se consomment à raison d’1,5 kilos par personne, à même la casserole ou bien par unité de plâtrées (774 g, ndlr) versées direct dans l’assiette avec un peu d’eau des pâtes en supplément ».

Crédit photo : Flicker @DèsirèeTonus et Stéfan.

Commentaires

  1. Lea

    Dommage, Doliprane n’est pas un labo et la molécule du Doliprane c’est le paracetamol pas l’aspirine…sinon ça aurait été un bon concept.

  2. Jet

    Pitié…

  3. Alex

    Non mais c’est quoi cet article ???

    L’article en soi est carrément bidon mais rien que le paragraphe « posologie » mérite la première place de « je me fous de la gueule des gens » !!

    Je pense que ce n’est pas vrai et j’espère que cet article sert juste « d’expérience » afin de voir qui croit ou non a tout ce qui circule sur le Net.

  4. binouse

    pour avoir testé aspirine + alcool = sale quart d’heure… donc grosse connerie.
    Ne voulaient ils pas plutôt parler du doliprane ? avec des pâtes au paracétamol ?

  5. LoliloL

    Merci Léa, heureusement que t’es là pour nous étaler tes connaissances médicales, sinon on y aurait cru, surtout avec le dernier paragraphe, très convaincant:
    « Déjà, il est important d’utiliser une casserole sale de la veille qui traînait dans l’évier. Ensuite, nous déconseillons fortement d’avoir recours à une passoire, qui gâcherait le goût des Murgini. Il s’agit de vider l’eau en utilisant le couvercle légèrement décalé au dessus de la casserole, de manière à se brûler les doigts. Pour finir, il faut respecter les doses. Les Murgini se consomment à raison d’1,5 kilos par personne, à même la casserole ou bien par unité de plâtrées (774 g, ndlr) versées direct dans l’assiette avec un peu d’eau des pâtes en supplément »

  6. Eric di Macon

    Bon concept. Il me tarde la sortie en supermarché de ce produit qui me permettra d’aller bosser les lendemains.

  7. Ceslawi

    Jusqu’à présent je faisais ma sauce moi-même, en pilant quelques comprimés dans du ketchup (pour masquer le goût). Je vais vite essayer cette nouvelle recette. Merci Barilla !

  8. Djé

    cela vaut surement les Turini « ricotta/épinard ».
    Des pâtes, des pâtes…Oui mais à l’aspirine

  9. Isabelle

    Impeccable ! J’en ai commandé 2 caisses !

  10. Alex, oui l’article est bidon et heureusement, mais si tu viens régulièrement sur ce site tu verras que tu seras mort de rire à chaque nouvel article. Mon préféré reste celui sur la plage d’antibes. ils sont trop sur bilboquet

  11. Anodin

    Ça aurait été plus drôle avec du paracetamol ou Upsa comme labo… Là au bout de 3 lignes l’incohérence prend le dessus sur le burlesque…

    Bon concept mais loin du niveau du Gorafi….

  12. benj

    @ Alex: dommage que les Dolicons ne soient pas encore au point…..

  13. Azsh

    C’est un article ironique bande d’autiste ….

  14. Lui

    Est-ce qu’un jour on mettra aussi sur le marché des yaourts au goût bulgare avec des VRAIS morceaux de Bulgares à l’intérieur ?

Laisser un commentaire