Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 19/06/2018

Haut de la page

Haut de la page

3 commentaires

Arnaud Montebourg : « le mouchoir en tissu français va sauver le pays »

Arnaud Montebourg : « le mouchoir en tissu français va sauver le pays »

Jeudi matin, Arnaud Montebourg a visité le site de production de « Mouchoirs de France », entreprise située au cœur du Morvan et rachetée par erreur il y 28 ans par le visionnaire Jean-Pierre Ballard.

Il s’agit de la première visite ministérielle en Bourgogne depuis que Pierre Bérégovoy s’y était égaré au volant de sa 4L.

Il s’agit de la première visite ministérielle en Bourgogne depuis que Pierre Bérégovoy s’y était égaré au volant de sa 4L.

Populaire à carreaux ou bourgeois paré de broderies précieuses, le mouchoir en tissu a disparu de nos poches à peu près en même temps que la montre à gousset, le tabac à priser, le ricqles et le jokari. Ce sont désormais 20 milliards de mouchoirs en papier que nous consommons chaque année, dont 10 millions de mouchoirs à la menthe et 200 mouchoirs à la fraise.

Moins hygiéniques, les mouchoirs en tissus ? Un argument qui fait bien rire Jean-Pierre Ballard : “ahaha…ah…ça me fait bien rire. Ouaip.” argumente-t-il lorsque nous lui demandons quel est l’intérêt de se promener avec sa morve enroulée dans sa poche en permanence. Et soudain, ses yeux s’éclairent : “Bon mais en tout cas…vous imaginez  le nombre d’emplois, si on se mouchait tous dans des vrais mouchoirs en tissu ? ».

Le mouchoir en tissu créateur d’emplois

L’impact économique d’un retour au tout tissu est indéniable : « voici le genre d’action que doit soutenir le gouvernement », nous confie le Ministre. « Cyrano, Napoléon, Coluche, Joël Collado… Le mouchoir en tissu c’est le patrimoine français, moteur de l’emploi ». Les emplois, c’est bien sûr ce qui motive la venue de Monsieur Montebourg (“ça et le besoin de fuir Matignon en ce moment”, tient-il à préciser). Des emplois tels que celui de Simone, 64 ans, dentelleuse-brodeuse-chômeuse de formation, en recherche d’emploi durant 37 longues années avant de rejoindre Mouchoirs de France. « C’est bien de retravailler. Et puis les mouchoirs en tissu c’est pratique pour cracher des grosses glaires dedans, le papier ça passe au travers », nous confie-t-elle avant de passer à la démonstration.

L’effet Raymond Devos

La mise en place de contrats de génération ont permis de lier le destin de Simone à celui de Benjamin, jeune directeur marketing (école supérieure de commerce de Besançon, option mercatique des fluides corporels). «Les fondamentaux du marché sont sains : surmédicamentation, mauvaise alimentation, refroidissement de la planète… les vilaines crèves pullulent. Et on va bien au-delà d’un usage nasal : par exemple le nombre d’obèses augmente en France de 2% par an depuis un an. Or les gros ont besoin de s’essuyer régulièrement le front mais ne peuvent pas le faire avec des mouchoirs en papier. On appelle ça l’effet Raymond Devos».

serviettemouchoir

Le département R&D de Mouchoirs de France travaille sur un mouchoir multi-usage : mouchoir d’un côté, serviette de table de l’autre.

Des mouchoirs Real Madrid

Sourire en coin, il nous accompagne dans le showroom de l’usine : « nous mettons en place des sponsorings agressifs  : Real Madrid, Apple, Père Dodu…tout le monde est un client potentiel du mouchoir” nous explique-t-il avant de nous montrer une pièce de collection : le mouchoir brodé “la ch…à ta mère” récemment utilisé en plein concert par le rappeur Booba en personne. A l’opposé, la gamme “Petit Morveux” utilise l’univers de Dora l’Exploratrice et consorts, en invitant les enfants à se moucher sur la tête de Babouche ou à jouer à Spiderman avec leurs narines. Alors qu’elle s’achève, la visite se charge d’émotion lorsque Jean-Pierre Ballard, Benjamin et Simone remettent solennellement à Arnaud Montebourg une édition unique de mouchoir marinière, dans lequel ils ont tenu à ce que tous les employés de Mouchoirs de France se mouchent. “Ils ont tout donné, Monsieur le Ministre”, conclut Jean-Pierre Ballard d’une voix enrouée.

Commentaires

  1. bartholomé

    trop bon les gars ! Continuez

  2. Ceslawi

    Une fabrique de mouchoirs dans le Morvan ! Il fallait y penser.

  3. Zut, moi qui pensait avoir enfin déniché un fournisseur de mouchoirs français ! J’ai au moins gagné quelques minutes de sourire, bravo ! Bon, mais blague à part, merrysquare.com est un vrai site de vente de mouchoirs en tissu en ligne, bien de chez nous ! Tiens au fait, entre nous, les mouchoirs en tissu essuient aussi les larmes de joie alors n’hésitez pas à nous sponsoriser ! Merlin.

Laisser un commentaire