Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Bilboquet Magazine | 19/06/2018

Haut de la page

Haut de la page

2 commentaires

Adultère : plutôt alien ou poisson chat ?

Adultère : plutôt alien ou poisson chat ?

professeur

* * *

Chaque semaine, le professeur Barrias, ancien chercheur lépidoptériste à l’Université de Göteborgrépond aux questions des lecteurs du Bilboquet Magazine.

Bonjour à tous. Hier, j’ai fabriqué des sous-bocks avec des disques de Stromae. Très pratiques pour boire une bière en écoutant de la bonne musique (comme Timber Timbre) sans tacher la table basse que j’ai moi-même taillée dans la masse d’un chêne centenaire. Cela m’a mis dans une telle joie que j’ai même trouvé l’allégresse de répondre à vos questions.

* * *

Elise, 12 ans : « Professeur, les poissons ont-ils soif ? »

Non, bien sûr que non. Mais ils ont très très faim. Essaye de manger la tête sous l’eau, tu comprendras.

Oncle Ben, 87 ans : « Professeur, pourquoi jette-t-on du riz sur les mariés à la sortie de l’église ?

Jeter ainsi du riz sur les mariés est une tradition vietnamienne, répandue ensuite dans de nombreux pays. Par exemple, les allemands leur jettent de la choucroute et les nord-coréens leur jettent des racines et des cailloux.

Alice, 33 ans : « Professeur, portez-vous des chapeaux ? »

Bien sûr. Tous les grands de ce monde ont porté des couvre-chefs : Chaplin, Jean-Paul II, Cousteau, Bob Marley, Dick Tracy… En outre, vous remarquerez que les hommes politiques n’en portent jamais.

Sean, 47 ans : « Professeur, êtes-vous un alien ? »

Je suis un alien, je suis un alien en règle, je suis un anglais à New york. Ooooh, oh. Je suis un alien, je suis un alien en règle. Je suis un anglais à New York.
(J’ai aussi un côté prédator : je traque les questions bêtes et je les mastique sous les deux mâchoires de l’intelligence et du génie créatif. Mais je n’ai plus de dreadlocks.)

Dominique, 57 ans : « L’enfant jouit-il du bonheur de l’enfance autant que l’adulte de celui de l’adultère ? »

Je ne pense pas. L’enfant croit que le plaisir va durer mais il se trompe. Alors que l’adulte trompe et il sait que ça ne va pas durer.

* * *

C’est tout pour aujourd’hui. Je dois faire des cupcakes au foie gras et les amener au camp des loges où on m’attend encore pour expliquer qu’il ne faut plus pleurer, que ce n’est qu’un jeu, et que la coupe de la ligue c’est aussi un challenge sportif vraiment super haletant. Si comme moi vous aimez le foot quand c’est pour vous moquer, ou si vous avez simplement dans vos têtes de moineaux des turpitudes existentialistes, vous pouvez envoyer vos questions à l’adresse bilboquet.magazine@gmail.com. Je ne vous répondrai sans doute pas mais ça vaut le coup d’essayer, on ne sait jamais.

Commentaires

  1. Bonjour.
    Je découvre votre site.
    Article à la fois intelligent et décalé.
    Un bon moment de lecture :)
    Et en plus j’adore timber timbre :)

  2. Professeur BARRIAS

    Je vous adore aussi, Marie. Vous êtes perspicace. Et vous ne posez pas de question.

Laisser un commentaire